J’ai trappé le castor!

L’apaisement : le retour à la paix, au calme. Pourtant, j’ai toutes les raisons du monde d’être un volcan prêt à entrer en éruption et d’être une boule de stress en ce moment. Mon travail est incertain, la fin de l’année scolaire approche à grands pas, le budget personnel n’est pas encore tout à fait équilibré, j’ai eu des conversations avec les deux agences du revenu pour régler les derniers détails de la séparation et les vacances estivales ne sont pas encore planifiées. Pourtant, je me sens apaisé. Remettez-moi dans la même situation il y a quelques mois et l’holocauste nucléaire se déclenchait dans ma boîte crânienne.

La culpabilité, ça se trappe?

Je me suis vraiment questionné pour comprendre les raisons de ce retour au calme. Je pense que j’ai simplement réussi à faire la paix avec moi-même. J’ai trouvé le courage de m’avouer mes fautes et mes erreurs. J’ai rejeté les blâmes inutiles et ceux que je refusais me laisser assumer seul et à tort.

Je ne pense plus être l’unique responsable du naufrage de la famille de l’Héritier. Je l’ai porté à bout de bras longtemps le navire. J’ai cru pendant un long moment en être le principal artisan de cet échec sans le laisser paraître. La culpabilité c’est le castor de l’âme. Ça gruge ton estime de soi et ta confiance à la même vitesse que ce rongeur lorsqu’il abat des bouleaux et des épinettes. Ça dresse des barrages (mentaux) impressionnants et ça prend beaucoup d’efforts pour les détruire. Parfois, un bâton de dynamite, ou deux, peuvent être nécessaire. Par contre, un coup qu’elle est maîtrisée, la culpabilité est comme la peau de castor qui a été trappé. C’est doux et ça protège des intempéries. À quelle étape du processus de deuil suis-je rendu déjà?

Depuis mercredi dernier, j’ai pris le temps de savourer les petits moments ordinaires qui s’offre à moi. On a pris le temps d’aller rendre visite à ma mère à sa nouvelle demeure. L’Héritier en a profité pour parfaire ses talents au ukulélé avec pépère et en a profité pour nous battre au jeu de fléchettes géantes. On a passé un dimanche après-midi père-fils. On a fait des tours de manège, à se gaver de slush et de popcorn. Finalement, j’ai contribué au succès de l’anniversaire du beau-père en m’occupant de faire cuire les grillades de lard. L’Héritier, et moi-même, on trouve tranquillement nos repères avec la nouvelle « famille ». Je le sens moins anxieux et je pense que j’y suis pour quelque chose. Je transmets mon état d’esprit aux gens qui m’entourent. On me le dit souvent dernièrement: « T’as l’air relax ».

 

Beau carnaval
Une fin de semaine chargée!

Mini-projets à venir

Rock Star
Rock Star?

Voici deux projets à venir de mon côté. Le premier est un petit projet père-fils que j’ai l’intention d’entreprendre avec l’Héritier. Comme il a vraiment aimé jouer du ukulélé, je vais commander le kit à monter soi-même de Wolfelele Ukulele. Ce sont des beaux modèle en triangle, en bois et de qualité. On va ensuite aller suivre des cours. C’est plaisant à assembler, mais tout d’un coup qu’il devient le prochain virtuose. Ça sera une option de plus pour mon fonds de pension. Une rock star? Ça serait le summum. En plus, tout le monde sait que tu ne mets jamais ça dans les mains d’un enfant qui ne sait pas en jouer, sauf si tu as une dent contre les parents en question et que tu veux leur gâcher quelques samedis matin.

Ceux qui me connaissent savent que j’adore l’astronomie amateur et tout ce qui s’y rattache. Je mets un peu de sous de côté pour me commander ce kit Lego de la fusée Saturn V. Tu peux changer le p’tit gars en papa, mais tu ne peux pas sortir le p’tit gars du père.SaturnV_LegoPartiellement vôtre,

Papa à temps partiel

Auteur : Frédérick Perrier

Papa d'un petit bonhomme de 7 ans (bientôt 8). J'ai été marié 17 ans et séparé depuis octobre 2017. J'apprends à gérer la "monopaternité", la vie en solo et à retrouver le bonheur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s