Les &?@% de vacances

Planification, quand tu nous tiens…

On va s’entendre sur une chose. J’aime les vacances, l’idée d’être en vacances et profitez des vacances. Mais la &?@% de planification des vacances J’HAIS ÇA. J’ai toujours hais ça. Il faut aussi que je me l’avoue, les affaires de calendrier, je n’ai jamais su maîtriser ça. Je suis du genre à oublier les jours fériés et à me présenter au boulot.

Vous vous doutez bien que ma grosse faiblesse présentement c’est de gérer les horaires en garde partagée. Une semaine sur deux, c’est assez simple et puis là, tout d’un coup, je dois réaménager le tout pour les vacances. « Ma semaine » est maintenant devenue la semaine de maman. Maman ne peut pas le prendre tel jour et tel jour, donc ces journées-là deviennent les miennes. Ah oui! j’ai oublié, mais ce jour-là, et celui-ci, je ne serai pas libre. Il va falloir que maman s’occupe de ‘Héritier.

La vie de famille recomposée c’est clairement un cauchemar de logistique de calendrier. Pendant que tout le monde autour de moi est à se demander: « on fait quoi pendant les vacances?… », moi je cherche encore à comprendre comment le calendrier va fonctionner et ce que les plages horaires disponibles vont me permettre d’entreprendre comme projets de vacances. Et, je n’ai même pas encore une idée du budget disponible. Mes traits de troubles de déficit d’attention (TDA) ressortent à la puissance 1000 ces jours-ci.

Pour ajouter un peu de piquant, Nouvelle Amoureuse a un nouveau boulot. Elle y est super heureuse, mais elle n’aura pas une grosse plage horaire de vacances. Il faut aussi mettre tout ça dans l’équation parce qu’on veut passer du temps ensemble au début septembre pour recharger les « batteries ».

La résidence alternée est un sujet de recherche

Finalement, il y a l’Héritier qui est au centre de mes préoccupations. On avait un arrangement somme toute intéressant, mais je me suis réveillé lundi matin en y repensant. L’aménagement initiale proposée me force à passer une quinzaine de jours sans le voir. C’EST BEAUCOUP TROP LONG 15 JOURS. Je me suis même fait un calendrier Excel pour essayer d’avoir un visuel intéressant pour me permettre de l’assimiler. Mon objectif premier a toujours été de maintenir un lien stable et j’ai l’impression d’être à une étape charnière pour bâtir ce lien. Hors de question que je disparaisse de la carte pour deux semaines cet été.

« Ce n’est donc pas sur la résidence de l’enfant chez les deux parents que la loi devrait porter attention. Ce qui compte c’est la durée passée avec chaque parent. »
Source: http://summit4u.org/eviter-un-week-end-sur-deux-strict/

J’ai effectué quelques petites recherches et je suis tombé sur le blogue Résidence alternée. Évidemment, il y est suggéré d’éviter le temps « d’absence » d’un des parents le plus possible, mais il regorge aussi d’une tonne de renseignements intéressants et de recherches sur le phénomène de la résidence alternée. En gros, ce blogue me confirme que ma logique par rapport aux vacances n’est pas si mauvaise. Il ne faut pas seulement s’interroger sur le lieu de résidence de l’enfant, mais aussi sur le temps passé avec chaque parent. Logiquement, on devrait donc exclure le temps d’école, de camp de jour et d’activités diverses. Quel est le meilleur de temps de l’année pour passer du temps avec l’Héritier? Ben oui! Les vacances. Je me suis donc résigner et j’ai interpellé la mère de l’Héritier pour un sommet Maman-Papa. On va avoir une discussion par rapport aux horaires de vacances.

Moi, je décroche… Vouloir plaire à tout le monde et proposer des accommodements raisonnables à mon détriment, c’est du passé. Je ne passe pas 15 jours sans voir mon fils, je maintiens le contact. Ça ne se résume pas à me montrer le bout du nez une fois de temps en temps sur webcam, être présent.

Petit suivi

J’ai été récupéré mon kit  ukulélé de Wolfelele dont j’ai parlé ici. Je vais commencer l’assemblage cette semaine pendant que l’Héritier passe du temps avec sa mère. Il n’aime pas tellement la phase d’assemblage le jeune homme. Je prendrai quelques photos durant le montage.

20180611_130709

 

Auteur : Frédérick Perrier

Papa d'un petit bonhomme de 7 ans (bientôt 8). J'ai été marié 17 ans et séparé depuis octobre 2017. J'apprends à gérer la "monopaternité", la vie en solo et à retrouver le bonheur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s