Lettre à mon fils

Feu dans les yeux

Fiston,

Avec la fête des Pères qui vient de se terminer et qui rebrasse le passé que toi et moi avons aimé, j’ai décidé de te faire un cadeau d’avance et de partager avec toi ces quelques lignes qui pourront s’avérer utiles en temps opportun. Je te regarde grandir à vitesse « grand V » depuis 8 ans, et déjà, je me reconnais tellement en toi. Tu as un cœur gros comme l’univers, tu veux réussir tout ce que tu entreprends et tu souhaites, par-dessus tout, plaire aux autres. Ce sont de belles qualités et je t’encourage à les cultiver. 

Avoir un cœur grand comme l’univers t’apportera beaucoup de satisfaction. Être généreux envers les autres, te soucier de ton entourage et essayer de rectifier les injustices dont tu es témoin vont t’apporter une reconnaissance qui peut être très réconfortante. Cependant, il est impératif que tu fasses preuve de la même intensité de générosité envers toi-même. Je t’assure qu’aucune autre personne ne s’intéressera à ton bonheur, à tes rêves et à ton bien-être que toi-même. Tu devras faire de la place dans ton cœur pour la personne la plus importante de ta vie, et cette personne, c’est toi, fiston.

Réussir tout ce que tu entreprends sera un rêve inatteignable. Je ne l’écris pas pour briser tes illusions, mais pour que tu saches que c’est tout à fait acceptable d’échouer et de faire des erreurs. Ne t’en offusque pas et ne sois pas en colère. Tu seras souvent le principal responsable de ces échecs et le reconnaître sera ta planche de salut. Certaines de ces erreurs seront sans conséquence et d’autres seront plus « coûteuses ». L’important sera d’avoir fourni les efforts nécessaires, d’avoir su garder ta motivation et d’apprendre de ces échecs. Parfois, ça va faire mal. Ça va être brutal, même. Relève-toi, retrousse tes manches et recommence, mon fils. Profites-en au passage pour en tirer des leçons que la vie t’apprend.

Plaire aux autres est probablement le plus grand des pièges auxquels tu devras faire face. Ne cherche pas ton bonheur dans celui des autres. Si le prix de leur bonheur représente un trop grand sacrifice pour toi, tu sauras que tu es sur la mauvaise voie. Ne cherche pas à plaire à TOUT PRIX à un patron, des amis, à des connaissances. Si pour leur plaire tu dois sacrifier ton bien-être, ça ne vaut pas le coût. Sois heureux, apprends à t’aimer et partage la satisfaction que tu en retireras avec les gens qui sont vraiment importants pour toi. Ceux qui t’aiment vraiment resteront, les autres passeront leur chemin. La seule personne pour qui j’accepterais de me sacrifier à partir d’aujourd’hui, c’est pour toi.

Traite bien les gens que tu aimes. Les gens ne se rappellent jamais si tu avais raison ou tort. Ils se souviendront des interactions personnelles et de la façon dont tu as agi envers eux. J’ai négligé cet aspect de la vie, même avec toi quelques fois. Je rectifie le tir chaque jour. Il n’est jamais trop tard pour devenir une meilleure personne. JAMAIS!

N’hésite jamais à me demander conseil ou à consulter des gens en qui tu as confiance et qui t’aiment véritablement. Il n’y a pas de honte à demander un coup de pouce et les gens y verront un signe de sagesse plutôt que de stupidité. Prends des notes, profite de leurs expériences personnelles et tires-en tes propres conclusions. Ils t’aideront et te soutiendront inconditionnellement dans les meilleurs et les pires moments.

Finalement, garde cette étincelle dans tes yeux. Le feu qui y brille ne devrait jamais s’éteindre. Soit fier, ne recule pas, avance d’un pas assuré dans la vie et n’hésite pas à prendre les moyens nécessaires pour obtenir ce que tu désires par-dessus tout.

Je t’aime,

Papa xxx

Auteur : Frédérick Perrier

Papa d'un petit bonhomme de 7 ans (bientôt 8). J'ai été marié 17 ans et séparé depuis octobre 2017. J'apprends à gérer la "monopaternité", la vie en solo et à retrouver le bonheur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s