On a pas suivi la coupe du monde…

Comme on est au Québec, la victoire de coupe du monde 2018 par la France est passée sous le radar. Félicitations pour la victoire française, mais honnêtement on avait un horaire chargé ce weekend, l’Héritier et moi. Nous n’avons même pas regardé les faits saillants du match.

Finir l’aménagement

Depuis mercredi dernier, les soirées ont été chargées. Terminer l’aménagement du nouvel appartement a demandé quelques heures supplémentaires. Ça prenait quelques petits trucs à acheter, comme un panier à linge pour la lessive, un support pour le papier de toilette et un égouttoir à vaisselle. Le genre de truc qui finit par être invisible quand tu les as sous la main, mais qui devient indispensable quand tu refais un ménage en solo. J’ai aussi installé des rideaux qui avaient de l’allure. Ceux de la dame de (probablement) 80 ans qui restait là étaient défraîchis. Le coût total du réaménagement frise le 2 000$ avec l’achat des électroménagers. Le budget vacances est passé là-dedans cette année.

Invitation surprise

Une ancienne collègue de travail m’a contacté la semaine dernière pour m’inviter à leur rendre visite à leur chalet. J’ai préparé un petit pique-nique, quelques trucs pour le souper, les maillots de bain et le chasse-moustique. J’ai même pensé à du linge de rechange. Mesdames, je veux simplement vous dire qu’il est possible d’aller passer une journée à l’extérieur de la maison avec une glacière et un sac à dos (linge de rechange inclus). On a survécu!! Le seul truc que j’ai oublié en remplissant la glacière, c’est un dessert.

Nos hôtes nous ont vraiment bien reçus. J’étais content de renouer avec mon ancienne collègue de travail. Nous nous sommes toujours bien entendu. Son conjoint a beaucoup impressionné Zack. Il m’en a parlé pendant deux jours après la visite de samedi. Des amis de France de nos hôtes, récemment installés au Québec, étaient aussi de la partie avec nous. Le truc que j’ai apprécié c’est que tout ce beau monde vit en famille recomposée. J’ai pu observer une dynamique plaisante et je pense que les enfants y trouvent leur compte après tout. Certains sont moins chanceux que moi. Avoir des enfants outremer est probablement difficile. Les occasions de se voir sont rares. Je lève mon chapeau à ceux qui vivent ce genre de situation.

Au menu de cette journée, on s’est baigné dans le lac, pêché, capturé des grenouilles, éviscéré des poissons, fait la cuisine sur la grille, bûché du bois, fais du quatre roues et on a bouffé comme des rois. Ça a valu le 5 heures de route (aller-retour) pour se rendre dans Lanaudière. Les mouches à chevreuil sont voraces, mais un beau coup de chasse-moustique et le tour est joué.

StGab-collage

 

Motocross et estime de soi

Ma collègue et ma patronne sont deux mordues de motocross. Elles en parlent tout le temps. Le circuit Franklin Motosport est à 8 minutes de voiture de la maison. Ils ont une académie où il est possible de faire l’initiation et du perfectionnement. Avec la location de la moto, l’équipement et une heure de cours avec un instructeur privé m’a coûté 60$. Ma collègue s’est offerte pour être l’instructrice de l’Héritier. Il a ADORÉÉÉÉÉ! Les premiers tours de roue se sont faits en sa compagnie. Il a appris à garder son équilibre, accélérer et freiner. Il a aussi appris à tomber. Après son heure de cours, il affichait une confiance en lui incroyable. Les étoiles dans ses yeux valaient 1 000$. Je ne pensais lui redonner confiance en lui aussi vite en le faisant participer à ce nouveau sport. Par contre, j’anticipe la facture si jamais il veut continuer plus tard.

motocross

Planification de voyage

L’été file à vitesse grand V et l’hiver va passer vite. Avec les amis de mon ancienne collègue de travail on a discuté de destinations possibles en France. Lyon semble intéressant à aller visiter. Le sud de la France semble aussi une partie du monde à aller voir. Par contre, j’avoue que l’option de l’Espagne près de la frontière française est aussi intéressante. Le coût de la vie est moins dispendieux en Espagne apparemment. Je jongle…

Auteur : Frédérick Perrier

Papa d'un petit bonhomme de 7 ans (bientôt 8). J'ai été marié 17 ans et séparé depuis octobre 2017. J'apprends à gérer la "monopaternité", la vie en solo et à retrouver le bonheur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s